Macron insiste à nouveau sur les caricatures abusives malgré le « choc à l’étranger »

macron

Share This Post

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp

Macron insiste à nouveau sur les caricatures abusives malgré le « choc à l’étranger »

Français président Emmanuel Macron a insisté lundi sur sa position sur les caricatures insultant le Prophète, tout en reconnaissant qu’elles attisent l’extérieur de la France.

M. Macron a exprimé « des regrets pour le soutien international relativement timide à la France, après les récents attentats dans son pays », réaffirmant que « la France ne changera pas son droit à la liberté d’expression, simplement parce qu’elle est choquante à l’étranger », a-t-il dit.

Lire aussi : CNN reporter: Trump will be no more than just an online maniac

macron
macron

La déclaration de M. Macron intervient en dépit de son récent retrait de sa rhétorique anti-islamique, à la suite d’un boycott des produits Français dans les pays musulmans et de son leadership dans une campagne de relations publiques internationales pour surmonter la crise.

Lire aussi : American Moderna announces the effectiveness of its vaccine against Corona by 94.5%

macron
macron

Macron pour Le Gran Continuan: « Il y a cinq ans, quand ils ont tué ceux qui dessinaient des caricatures (dans Le Charlie Hebdo), le monde entier a défilé à Paris et défendu ces droits »
« Nous avons un enseignant massacré, beaucoup de gens massacrés.
Mais beaucoup de messages de condoléances étaient timides », a-t-il déclaré, faisant référence au meurtre de l’enseignant de Français Samuel Batty le 16 octobre et de trois personnes à Nice le 29 octobre.

Lire aussi : Trump renews victory announcement, attacks recount, vows “big issues”

macron
macron

« D’un autre côté, nous avons des responsables politiques et religieux d’une partie du monde musulman…
Ils ont dit de façon ordonnée: ils doivent changer ce droit. « Cela me choque (…) je respecte les cultures et les civilisations, mais je ne changerai pas mon droit parce que c’est choquant à l’étranger. »

Lire aussi : Former US Ambassador : Trump could cause significant damage to national security.

macron
macron

Le président Français a évoqué des appels à manifester contre la France, et contre lui personnellement, lancés dans les pays
musulmans après son discours défendant le droit de publier des caricatures insultant le Prophète lors du Service commémoratif national de Samuel Batty.

Lire aussi : Deactivate Trump :Calls to cancel Trump’s Twitter activity before he begins civil war Through Twitter

macron
macron

Et Macron a déclaré: « Je peux laisser votre choc parce que vous pouvez me laisser choqué en retour. Nous pouvons en discuter, et nous pouvons discuter à ce sujet, parce que nous n’arriverons pas à un véritable affrontement, parce que c’est interdit, et parce que la dignité humaine est au-dessus de tout », a-t-il dit.
« Ne nous enfermons pas dans un camp
où nous ne respectons pas les différences. C’est une manipulation de l’histoire. La lutte de notre génération en Europe est de se battre pour défendre nos libertés parce qu’elles sont ébranlées.

Macron a offensé l’islam avec beaucoup de ses déclarations, et a exprimé son soutien aux caricatures offensantes du prophète Mahomet, malgré la colère islamique et arabe.

More To Explore

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to Top